Nos actions et engagements

300 actions 
en 300 jours
à votre service

POURSUIVONS LA RENOVATION DE LA GOUVERNANCE FEDERALE, CONTINUONS D’ASSAINIR LES FINANCES

Notre projet pour la Fédération a été rédigé par notre équipe en janvier 2021.

.

       Depuis, étudié et validé par le ministère des sports en août dernier, il est devenu le Plan Sportif Fédéral de la Fédération pour l’olympiade 2021-2024. Depuis mars 2021 nous travaillons à son application pratique, sur le terrain, pour vous.

.

        Ce projet est toujours valable malgré les circonstances : crise sanitaire, difficultés financières liées à la baisse des licences dans le sport, hérédité du Système Informatique, recours juridique et nouvelles élections.

.

En 300 jours notre équipe a pu réaliser beaucoup d’actions pratiques de ce projet.

Ces actions de terrain sont détaillées dans la rubrique « Nos actions et engagements » .

Notre objectif :    

Gagner en efficacité et connecter le national au terrain, sortir de la verticalité descendante pour mieux faire ensemble, mieux informer les clubs  et sca  des enjeux, redonner des marges  de manœuvre à nos commissions pour développer nos activités et regagner des licenciés.

Revenir à l'équilibre financier en 2023 tout en maintenant les actions de relance pour nos structures.


 

POURSUIVONS  LA RÉNOVATION  DE  LA GOUVERNANCE  FÉDÉRALE

 

      NOS ACTIONS REALISEES en 300 jours :         

Eclairer  de nos actions les Organismes Déconcentrés, les Clubs et les Sca

 - Bilans transparents et réguliers depuis fin mars  2021  à 100 - 150 - 200 - 270 jours. Bilan stoppé à partir de janvier pour neutralité  institutionnelle avec l’annonce de nouvelles élections

·   Réactivité et adaptabilité en urgence pour la communication des mesures sanitaires dans le sport

   Mise en place de la vérification de l'honorabilité exigée par le Ministère des Sports depuis 2020

·    Soutien des clubs et Sca dans la relance avec  80% de réduction du coût d’affiliation annuelle

Redynamiser les Commissions pour mettre nos activités au cœur de la Fédé 

·         Ré-augmentation du budget des commissions, avec un prévisionnel 2022 proche de 1 million d’euros pour relancer et gagner en attractivité sur nos activités, malgré le contexte financier contraint

·         Lancement d’un plan de rajeunissement de la filière plongeurs et encadrants en collaboration étroite avec la CTN,

·         Nouvelles offres plongée pour faciliter l’entrée des débutants dans nos cursus avec la redéfinition du pass découverte et un process de vente facilité pour nos clubs et sca.

·         Co-construction du stand du salon de la plongée avec nos commissions pour promouvoir tous les parcours possibles au sein de la FFESSM pour convertir, reconquérir et fidéliser nos pratiquants.

·         Acquisition de nouveaux outils, pour assumer l’arrivée de trois nouvelles disciplines de haut niveau (achat d’un logiciel médical de suivi de nos sportifs Haut Niveau),

·         Prise en compte de postes réservés spécifiques Outre-Mer pour le collège des IN de la Technique et prise en charge de déplacements d’Instructeurs d’Outre-Mer   

Mobiliser la transversalité des énergies

·         Assurer le développement du Handisub en lui donnant son autonomie de fonctionnement, avec la tenue d’un colloque national fin mars  2022 en présence de fédérations européennes et des autres fédérations handisport et sport adapté

·         Relancer le Sport Santé, enjeu de santé publique,  avec l’organisation du  1er stage national de formation de cadres FFESSM qui se tiendra fin février 2022 et qui est plus que complet. Lancement effectif du carnet de suivi du pratiquant en sport sur ordonnance

· Organisation en décembre 2021 du colloque national « Les jeunes et la fédé » pour sortir de l’impasse actuelle (l’âge moyen de nos licenciés a augmenté de 10 ans en 20 ans) et dresser des priorités et des pistes de travail sur le rajeunissement de nos licenciés avec l’ensemble des acteurs ·  -  Lancement d’une grande enquête Bénévolat diffusée vers les clubs et licenciés depuis mi-janvier pour identifier les besoins et y répondre ensuite avec les outils et actions adaptées

·         Lancement d’une enquête RSO (responsabilité sociétale des organisations) en cours sur février 2022

·         Priorisation du développement de nos sciences participatives (Doris et Cromis)

 

Apporter des outils pour nos structures et communiquer auprès des licenciés

·         Flyers réalisés sur nos premiers niveaux de plongée,

·         Diaporama pratique réalisé sur la FFESSM et destiné à nos clubs.

·         Vidéos créées sur nos activités : Loisirs et  découverte, Sport et compétitions, Culture et Sciences

·         Portail d’entrée simplifié pour le site fédéral www.maffessm.fr avec accès plus rapide

·         Création d’une page  FB Maffessm

·         Création d’une Newsletter mensuelle depuis décembre pour les licenciés

Réorganiser le siège fédéral 

Après un état des lieux rigoureux, des décisions RH ont été prise pour faire gagner en efficacité notre équipe de salariés (23 salariés à ce jour), faire monter en compétences les équipes et préserver nos finances avec des économies salariales importantes de fonctionnement d’ici 2024.

·         Départ du directeur Jean Marc Broner, sans  réembauche prévue à ce stade

·         Sophie Maes (responsable du service secrétariat) a pris le poste de directrice administrative

·         Création d’une réunion hebdomadaire des cadres en visio  pour la connaissance partagée des dossiers de chacun.

·         Suite au départ de la responsable du Développement  Durable, redéfinition du poste, sur un champ plus large incluant le développement durable des pratiques et la responsabilité sociétale des organisations. Recrutement  de Claire Legain chargée de mission.

·         Soutien du service licences et brevets avec le remplacement de personnel en invalidité depuis de longs mois

·         Lancement d’un recrutement au niveau du service comptabilité  suite à un départ en retraite

·          Intégration en cours d’un stagiaire en communication Master 2 sur 6 mois pour renforcer l’équipe com et gérer notre community management.

·         Création d’une équipe dédiée  à la gestion du Système informatique, comprenant notre responsable com digitale sur l’administration SI et 2 membres du CDN consultants seniors en ce domaine.

Poursuivre le dialogue avec nos institutions

·         Amélioration de la qualité du dialogue avec CMAS monde : politique sportive avec un Président français au comité sportif et intégration  dans de nombreuses commissions, réintégration comme prévu au sein des comités scientifique et technique internationaux avec des postes de directeurs

·         Réintégration de Cmas Europe dont les liens étaient stoppés depuis 2014. Utilité à venir pour notre projet européen Erasmus, source de financement

·         Intensification des rencontres avec le CNOSF, l’Agence Nationale du Sport, le Ministère chargé des sports (participation avec  la Ministre à des tables rondes lors du congrès mondial de la nature)

·         Signature en cours d’une convention avec le Ministère de la Transition Ecologique et avec le Ministère de la Mer, mise en avant de nos sciences participatives par Vincent Maran

·         Présence en continuité dans les Conseils Maritimes de Façade,  à l’UICN France, à l’Office Français de la Biodiversité, au Comité national de la Biodiversité, au CIAA, au Conseil national Mer et Littoral…

________________________________________

NOS ENGAGEMENTS POUR LA FÉDÉRATION JUSQU’EN 2024

Remettre en marche l’articulation national / Organismes Déconcentrés

·         Organiser un Forum des O.D sur la saison fédérale 2023, pour faire remonter les propositions des départements et les initiatives de terrain

·         Relancer le Conseil des Régions annulé en septembre 2021 vu boycott de certains présidents de régions.

·         Poursuivre la valorisation des Bases fédérales

·         Lancer des réunions de travail  avec  l’Outre-Mer sur  leurs préoccupations spécifiques

 

Simplifier l’attribution des subventions « parts territoriales ANS »

       Simplification du process pour les subventions territoriales de l’Agence nationale du Sport dédiées aux clubs et aux OD. Ceci ne sera pas possible pour 2022 vu le contexte électoral bloquant.

·         Lancer un grand plan de soutien à ces demandes de subventions auprès des clubs.

 

Moderniser davantage notre fédération

·         Prévoir une AGE pour faire évoluer nos statuts pour être en phase avec les enjeux de la société, et la loi sur la démocratisation du sport

·         Soutenir nos commissions dans la modernisation de leurs enseignements

·         Finaliser le cahier des charges pour un logiciel de compétitions avec les commissions sportives

·         Poursuivre la synergie entre secteur associatif et secteur marchand 

·         Poursuivre la mise en avant de la valeur mondiale de nos brevets de plongée



 

 CONTINUONS D’ASSAINIR LES FINANCES

ETAT DES LIEUX A NOTRE ARRIVEE

·         Forte baisse des licences (800.000 euros de recettes en moins au final sur la saison 2021) liée à la crise sanitaire Covid.

·         Augmentation de 300% du coût des assurances en RC pour la saison 2022 en raison d’un fort rebond des indemnisations de l’olympiade passée.

·         Des immobilisations liées au système informatique fédéral qui impacteront les finances fédérales jusqu’en 2023 et limiteront les marges de manœuvres financières. (532 187 € en saison 2021, 524 000 € en saison 2022, et environ 220.000 € en 2023).

 

NOS ACTIONS en 300 jours

 

Actions de relance votées :  

·         Soutien à la reprise des activités dès l’été 2021 avec la licence relance à coût réduit

·         Soutien aux clubs à la rentrée avec la réduction de 80% de l’affiliation des clubs.

·         Augmentation du budget prévisionnel 2022 des commissions avec un montant proche du million € pour soutenir toutes nos activités (contre 458 674€ en 2021, 350 152€ en 2020 et 685 366€ en 2019).

Economies réalisées :

Suite à une gestion rigoureuse nous avons réduit de moitié le déficit prévu au bilan de mars 2021 par le Trésorier précédent (passé de 638 279 € à 375 190 €). Nous avons notamment :

·         Arrêt des contrats des véhicules de fonction

·         Rationalisation des dépenses téléphoniques

·         Réduction des frais de déplacement grâce à la digitalisation des réunions des organes de direction (visio-conférence)

·         Réduction de 33% du devis initial de la Tierce Maintenance Applicative négocié par l’ancienne équipe. Cette tierce maintenance intègre aussi les correctifs du Système Informatique

·         Suppression des honoraires mensuels de l’assistance maîtrise d’ouvrage grâce à la compétence de deux membres du CDN consultants informatique seniors (Emmanuel Chanal et Nathalie Peron).

Nouvelles recettes enregistrées :

       Récupération d’un reliquat du fonds d’urgence du sport auprès de l’Agence nationale du Sport         d’un montant de 111 600€ en juin 

       Négociation  d’une aide financière solidarité Covid auprès d’AXA de 92 000€ que nous avons   reporté sur le coût de l’affiliation de nos structures

·         Location des locaux fédéraux non utilisés à un organisme de formation et à un tournage de téléfilm.

·         Avenant de partenariat financier avec le cabinet Lafont avec un cadrage de contribution dans nos thématiques de responsabilité sociétale (Sport, Environnement, Santé et Handisub, Rajeunissement des pratiques). 

NOS ENGAGEMENTS POUR LA FEDERATION JUSQU’EN 2024

Issus de notre programme et des actions menées depuis mars 2021, nous nous engageons à continuer sur  la suite de cette mandature à assainir nos finances en cherchant de nouvelles sources de financement et en misant sur la croissance de notre fédération.

Nous irons capter de nouvelles subventions auprès du Ministère et Agence Nationale du Sport :

·         sur le sport santé vu notre programme et vu son importance dans les politiques publiques

·         sur le contrat de performance Haut Niveau avec nos nouvelles disciplines reconnues

·         sur un fonds de compensation pour les pertes économiques des fédérations.

Nous montons un dossier de financement européen «Erasmus+»  de 60 000 € pour 2023 sur nos compétences Handisub-sport santé.

Nous travaillons à un partenariat avec une mutuelle santé 

Nous prospectons activement sur un partenariat de mécénat d'entreprise.

Nous voulons développer nos activités. Cela passe par le renforcement de notre pool de Conseillers Techniques Sportifs (nouvelle demande faite à la Direction des Sports) en plus de celui obtenu l’été dernier pour notre politique sportive.

Nous continuerons à développer des outils d’aide à la vente de nos offres par nos clubs et sca (supports de promotion, simplification administrative).

Nous relancerons la croissance du nombre de pratiquants et de licenciés en facilitant l’entrée des plongeurs dans nos cursus (simplification et uniformisation du pass découverte).

Nous travaillons  activement à rajeunir la filière plongeurs et encadrants en collaboration avec notre Commission Technique Nationale, comme prévu dans notre programme.

La Fédération a besoin de vous !

votez, et votez vous-mêmes !