Rechercher

Catherine Burtheret

En tant que Présidente de la région AURA, je me suis engagée dans la liste Agir Ensemble de Frédéric Di Meglio pour porter la voix des clubs de l’intérieur en région.

Nous avons des besoins et des difficultés que ni les régions littorales ni l’Ile de France ne rencontrent : l’isolement des clubs les uns des autres, difficultés d’accès aux infrastructures, manque de moniteurs, ... POUR DES COMITES REGIONAUX AU PLUS PROCHES DES CLUBS ET SCA Nos clubs de l’intérieur ont doublement souffert avec la fermeture des piscines et le manque d’accès au milieu naturel pendant la pandémie. Dans l’incapacité de pratiquer, ils ont perdu un nombre de licenciés important. En région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA), nous avons donc décidé d’un plan de relance pour aider à la reprise des activités : Aide à tous les clubs -> Budget global de 72.000 euros -> pour la saison 2021/2022 remise de 5 euros sur les licences adultes et 2,5 euros sur les licences jeunes et juniors. Aide aux CODEP et commissions régionales -> maintien des budgets malgré la baisse conséquente des ressources. Soutien aux projets innovants comme la création d’une nouvelle activité le NATUR’ATHLON subaquatique. Conçue pour maintenir la motivation des bénévoles et des licenciés et attirer un nouveau public, c’est une réelle nouveauté qui rencontre un franc succès y compris à l’international. Nous avons déjà plusieurs demandes de régions pour la mise à disposition de ce nouveau matériel. UNE GRANDE ENQUETE : MUTUALISER LES MOYENS Nous avons également réalisé une enquête dont l’étude est en cours de finalisation. Elle fait déjà ressortir un besoin impérieux de mutualisation de moyens (piscines, accès lacs, bateaux, gonflage des blocs…), d’enseignants et encadrants, de formations et ce, quelles que soient les activités. MAIS AUSSI INFORMER, SOUTENIR Il est donc essentiel pour l’avenir de nos structures de déployer en région un outil qui permette la circulation des informations inter-clubs/SCA. La région peut y pourvoir, mais ce problème doit être traité au niveau national. Il faut mutualiser les solutions entre les régions. De plus, nos présidents souffrent du manque d’informations pour les aider dans leurs rôle et mission. Nous avons commencé la réalisation de fiches pratiques à destination des clubs, SCA et CODEP, et nous souhaitons que ce travail profite à l’ensemble des clubs FFESSM. D’AUTRES ACTIONS EN COURS Nous voulons nous ouvrir au plus grand nombre et faire découvrir l’ensemble de nos activités à tous. Pour la première fois, le comité directeur AURA a un pôle Handisub avec un budget dédié pour permettre l’organisation de journées régionales de découverte Handisub multi-activités et l’aide à la formation de cadres Handisub. Les jeunes sont dans nos priorités également et bénéficient d’un budget spécifique. Le sport-santé va voir le jour grâce aux bénévoles impliqués dans ce domaine et qui seront très prochainement les référents de ce nouveau pôle. METTRE MON EXPERIENCE AU SERVICE DES REGIONS Toute cette énergie engagée dans la région AURA, je veux la porter au national et mon expérience de Présidente d’une région intérieure doit servir les régions semblables. Au sein de la liste Agir Ensemble je veux être force de proposition pour : Être au plus proche des clubs, des SCA de l’intérieur avec leurs besoins spécifiques qu’il faut identifier selon les régions. Un travail inter-région est nécessaire pour identifier les supports à apporter. Recenser les lieux de pratiques en milieux naturels pour les clubs de l’intérieur, répertorier les lieux pour lesquels il n’y a pas encore d’accord. Recenser les actions innovantes qui permettent de remobiliser nos bénévoles et licenciés, les communiquer. Agir pour la préservation de notre environnement en impliquant nos clubs : faire remonter les actions locales, les communiquer. Il est important de créer une synergie, de faire connaître les actions qui peuvent être portées par les clubs, de s’adresser aux plus jeunes. Aider au développement du sport santé pour permettre la resocialisation de personnes isolées par la maladie, leur permettre de retrouver une forme physique et surtout un état de bien-être psychique. L’objectif étant de les aider à intégrer les cursus normaux de nos activités subaquatiques." Merci à Catherine pour son engagement, si vous avez des idées pour mettre en synergie nos régions, n’hésitez pas à les partager en commentaires de ce post. Découvrez en détail toutes ces actions et ce qu'il nous reste à faire jusqu'en 2024 sur notre site de campagne www.ffessm2021.fr.



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout